SOS cocu

SOS cocu est une association loi 1901 qui s'est donné pour mission de soutenir les personnes victimes des mensonges ou des tromperies de celles ou ceux en qui ils avaient confiance.

La genèse de l'association des cocus de garde est le pur fait du seul hasard. Il n’est question ici, ni de sacerdoce ni de vocation.

Cette association est le fruit d’un constat fait en 2002 lors d’une banale soirée entre amis. Une fois le débat sur l’infidélité lancé et les premiers sarcasmes de bases retombés, une évidence s’est imposé implacablement à nos esprits cartésiens. Aucun d’entre nous ne pouvait sérieusement et intimement prétendre ne jamais avoir été ou être un jour cocu. C’est l’apanage du cocuage « Pas vu pas pris » donc le doute est total.

Le malaise était tel que les idées se sont mises à fuser et l’une d’entre elles fut le projet du site web SOS cocu. Pourquoi un site web ? Ce soir là, le fait de comparer notre vision d’aborder ou d’affronter la chose et ceci de façon très libre nous procura un effet libérateur, comme une sorte de thérapie de groupe. La thématique du site web venait de naître. Pouvoir parler, se confier, recevoir un soutien moral et tout ceci sous couvert d’anonymat.

Les cocus de garde tentent en toute simplicité d'apporter une écoute et parfois leurs conseils à tous ceux et celles qui se retrouvent dans la douleur et en éprouvent le besoin.

La mission première de SOS cocu est d''aider les victimes d'adultère à faire face à la trahison, d'apporter un soutien moral et psychologique à ce que nous considérons comme un drame humain mais aussi d'aider à traverser une situation personnelle douleureuse sans personne avec qui parler.

L'existence de l'association et de ce site sont les moyens de démontrer aux victimes d'infidélité démoralisés qu'elles ne sont pas seules, qu'un cocu est une victime et non un coupable. Une personne qui a cru en une parole donnée.

Comme toute association de victimes, SOS cocu est la pour soutenir et aider à surmonter cette épreuve tous ceux et celles qui le souhaiteront.